Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voie d'accès

En marge 3

18 Février 2016, 08:37am

Publié par Sybille de Bollardiere

Venise mai 2015

Venise mai 2015

La suite du petit carnet (couverture léopard, facile à glisser dans sa poche). Souvent c'est Irène qui parle.

La meulière. Les maisons de la rue Dufétel représentaient pour moi la famille. Façade sur rue. La famille idéale. On n'avait pas toujours habité là.

Du plus loin que je me souvienne j'ai toujours cherché à identifier les contours d'une enfance perdue. Ma terre d'esprit, le territoire de mon identité profonde. Celle qui me donnerait un jour mon véritable nom. Un temps cette terre s’appela le Ferghana...

Sa façon de feuilleter son journal par la fin, de lire à l'envers donc de ne pas lire.

Commencer mon récit par la boîte à couture, la décrire. La main que l'on retient, le contenu, Irène/moi se souvient d'avoir joué avec. TOUT DIRE, TOUT DONNER, NE PAS SE PROTEGER.

Je vais la revoir et tout s'éclaire. Ce n'est pas tant les révélations que j'attends que le lien avec le passé. Elle est ce lien.

Maintenant je sais, j'admets que je l’ai laissée entrer dans ma vie. Par négligence je lui ai abandonné le terrain. L'appartement et plus tard Samuel. Mais aussi ma chambre d'enfant qui lui servait d'atelier, mes tenues, mes cheveux qu'elle faisait couper – je pleurais, blessée. Et maintenant je l'attends. Il me semble que tout Trieste attend Alice avec moi. Elle vient prendre posséssion de mon présent.

Mon identité c'est le vent, l'orient, une odeur. Pour d'autres ce sera la couleur. J'aime vivre dans mes souvenirs, cette béance où je me vautre parfois.

Non pas la beauté mais le sublime. Les larmes. L'abandon de soi consenti. Abel m'a coupé de moi-même, de mon histoire. Ce n'est pas une libération c'est une naissance. Une rupture du cordon ombilical. La précision inouï de l'acte sexuel, de l'orgasme, son amplification physique et mentale. Le sublime n'est pas discutable, contrairement à la beauté il transcende tout. Ne pas se relire.

à suivre