Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Voie d'accès

Le poulpe érudit, Editeur © et l'atlas des îles abandonnées

7 Novembre 2010, 23:20pm

Publié par Sybille de Bollardiere

le-poulpe-erudit.jpg

Piotr face à sa nouvelle vie dans les couleurs de l’automne. Grâce à un jeu de miroir, je l’observe assis à ma table de travail, tour à tour à son image et à celle sans cesse redessinée de ce qu’il comprend des sentiments humains. Etonnant Piotr à qui je prête mon espace, mes livres et parfois jusqu’à mes souvenirs.

Mais laissons Piotr cartographier son errance terrestre et son avenir d'éditeur, j’ai d’autres projets : des nuits immobiles penchée sur l’écran de Google earth où je repère d’un œil ce que ma main suit sur les cartes délavées d’un recueil d’îles. L’Atlas des îles abandonnées a été consacré plus beau livre allemand de l’année 2009. On le doit à Judith Schalansky née au bord de la Baltique en ex-RDA en 1980. Dans ces très belles pages qui semblent venir d’une autre époque, l’auteur y dessine avec une langue aussi précise que poétique, les contours d’un monde oublié qui ne cesse de nous hanter.

 

Des îles, des paradis et des enfers juste posés sur nos rêves en quelques lignes, le temps pour nous de désirer cet au-delà interdit, inaccessible ou abandonné. « Si j’aimais tant les Atlas, c’est sans doute parce que ces lignes, ces couleurs, ces noms remplaçaient des lieux réels que je n’aurais jamais pu visiter. Mais cet amour survécut au grand chambardement, quand le monde me fut ouvert et que mon pays natal eut disparu des cartes, lui et ses frontières, politiques et mentales.» Tout est dit…

Atlas des îles abandonnées- Judith Schalansky- Préface d’Olivier de Kersauson- Arthaud 25 €

Scan10002-copie-2.JPG