Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voie d'accès

Rentrée littéraire, le choix de 4 libraires

5 Septembre 2012, 14:55pm

Publié par Sybille de Bollardiere

La Rentrée littéraire à… Mortagne au Perche, Orne.

J’ai choisi Mortagne, en premier lieu parce que je n’habite pas loin mais aussi parce que c’est une petite ville un peu particulière, très prisée des parisiens pour le week-end... Il y a trois librairies et elles sont toutes sur la même place, près des Halles. Pour vous, pour moi, pour trouver le ou les romans que je lirai avec plaisir demain et les jours suivants, je suis allée les rencontrer ce matin et je leur ai demandé de me parler des livres de la rentrée qu’ils ont aimés.


Ecrire-et-lire-4622.JPG

Frédérique et Benoit - Le goût des Mots - Mortagne au Perche


Frédérique du Goût des mots a choisi

Frederique-Martin-Belfond-Le-Vase-ou-meurt-cette-verveine-3  Le vase où meurt cette verveine de Frédérique Martin

Parce que leurs enfants ne peuvent les héberger ensemble,un couple de 70 ans est amené à se séparer à l’occasion d’un problème de santé. Chacun va vivre chez l’un des enfants. En se rebellant contre cette séparation forcée, ils découvrent la face cachée de leur progéniture et leurs propres zones d’ombre.

Un roman épistolaire dont Frédérique me parle avec émotion. « Un très beau livre, bien écrit avec beaucoup de thèmes abordés : la vieillesse, les relations avec les enfants, très émouvant »


Le vase où meurt cette verveine

Frédérique Martin

Belfond

228 pages – 18 €

 

léon et louise  Léon et Louise d’Alex Capus, traduit de l’allemand par  Emmanuel Güntzburger

Léon et Louise se rencontrent pour la première fois en 1915, ils viennent d’avoir 20 ans et vont n’avoir que le temps d’une nuit pour s’aimer. Ensuite, les aléas des destinées, les fatalités de l’Histoire vont les séparer, les faire se retrouver, puis se perdre. « Ce livre inspiré par le grand père de l’auteur est magnifiques, les personnages très attachants vont rester liés toute leur vie. C’est aussi un roman passionant qui nous fait traverser le XX ème siècle »

Léon et Louise

d’Alex Capus

Actes Sud

22,50 €

 

les-lisieres-copie-1.jpgFrédérique me parle aussi des Lisières d’Olivier Adam qu’elle a beaucoup apprécié comme ses précédents livres « C’est un roman riche, engagé »

Les lisières

Olivier Adam

Flammarion

21 €

 

 

 

 

 

 

 

 


 

swamBenoit choisit lde me parler de

Swamplandia de Karen Russel traduit de l’américain par Valérie Malfoy

Une jeune fille de 13 se met en tête de sauver le parc d’attractions de sa famille, situé dans les Everglades. « Ce livre magnifique est plein de vie, les personnages sont fabuleux, l’ambiance magnétique. C’est un vrai roman initiatique où l’on apprend plein de choses… Dépaysant, aventureux »

Swamplandia

Karen Russel

Albin Michel

22.50 €

 

 

 

oregon-copie-1.jpg Il aime aussi : L’expérience Oregon de Keith Scribner traduit par Michel Marny

Naomi et Scanlon Pratt sont sur le point de commencer une nouvelle vie. Ils viennent de quitter la côte Est pour s’installer à Douglas, une petite ville de l’Oregon où Scanlon a accepté un poste à l’université – poste qui pourrait enfin lui permettre d’être titularisé. Sa femme, « nez » créatrice de senteurs qui a perdu l’odorat à la suite d’un choc psychologique, est enceinte de leur premier enfant.

« Ca se passe dans la région de Seattle, c’est un livre passionnant avec des personnages hors du commun. Il aborde les problèmes d’un couple, de la naissance de leur enfant mais aussi des questions de fond, des choix de vie » 21 euros Christian Bourgeois

L’expérience Oregon

Keith Scribner

Christian Bourgeois

 

Et voice le blog de la librairie où vous pourrez découvrir leurs autres coups de Coeur :http://goutdesmots.canalblog.com/

 


Ecrire-et-lire-4623.JPG

Christine - Librairie Majuscules - Mortagne au Perche

le-jeu-des-ombres-copie-1.jpgChristine de la Librairie Majuscules me parle avec enthousiasme de Louise Erdrich, auteur  aux origines mi-germaniques mi indiennes dont elle aime particulièrement l’écriture. Elle a "dévoré" son dernier roman  Le jeu des ombres  Traduit de l’américain par Isabelle Reinharez

 «  C’est un roman psychologique mais aussi un thriller exhaltant sur un couple en train de se déchirer. Roman subtile, très bien écrit, très bien construit, passionnant ».   « Un des romans les plus beaux, les plus urgents, de Louise Erdrich".  J'ajoute : "Un chef-d’œuvre d'après le Wahington post"

Le jeu des ombres

Louise Erdrich

Albin Michel

19 €

olmi.jpgChristine a aimé aussi le dernier roman de Véronique Olmi « qu’elle a toujours beaucoup de plaisir à retrouver » Nous étions faits pour être heureux « est selon elle, un beau livre, court, dense, une histoire de famille comme je les aime»

Nous étions faits pour être heureux

Véronique Olmi

Albin Michel

18 €

 

 

 

 

 

 

 

 

les-affreux.jpgChristine parle également de ce premier roman d’une jeune femme de 21 ans qu’elle a bien aimé : « Les affreux » de Chloé Schmitt. «Ecriture brutale, inventive, réjouissante même quand les événements sont dramatiques, un livre où l’on rit aux éclats en plein drame »

Les affreux

Chloé Schmitt

Albin Michel

16 €

 

 


Ecrire-et-lire-4626.JPG

Marc, Maison de la Presse - Mortagne au Perche 

 

partagesMarc de la Maison de la Presse, qui soit dit en passant, a un très beau coin librairie avec même quelques éditions rares et anciennes... Me parle de  « Partages » de Gwenaëlle Aubry chez Mercure de France. « C’est un roman qui a pour cadre le conflit palestinien. C’est émouvant, remarquablement écrit, sincère, authentique et sans message politique »

Partages

Gwenaëlle Aubry

Mercure de France

17.50 €

 

 

Laisser-les-cendres-senvoler-170x259.jpgIl aime aussi : « Laisser les cendres s’envoler » de Nathalie Rheims. Avec émotion et férocité, ironie et tendresse, l’auteur aborde pour la première fois la figure de la mère et celle d'une dynastie familiale.  Pour Marc, « c’est une très belle ode à sa mère, à LA mère »

Laisser les cendres s’envoler

Nathalie Rheims

Léo Sheer

19 €

 

 


 

TABLE-DES-AUTRES.JPGSur les tables, je remarque une couverture où un paquebot vogue sur l’océan. Marc saisit le livre et me dit « Ah oui bien sûr, il a celui-là ! » La table des autres de Michel Ondaatje aux Editions de l’Olivier.

Le jeune Michael quitte Colombo pour retrouver sa mère, installée en Angleterre. Il voyage à bord d’un gigantesque paquebot qui constitue un monde en soi.  « Un livre magnifique plein de poésie »

La table des autres

Michel Ondaatje

aux Editions de l’Olivier

 

 


 

La-premiere-defaite-de-Santiago-Amigorena-P.O.L_reference.jpgMarc ajoute « et puis il ne faut pas oublier La première défaite de Santiago Amigorena. Un livre très bien écrit où douleur et bonheur sont un mélange indissociable que tous les hommes devraient lire ! »

La première défaite

Santiago Amigorena

P.O.L.

25 € 640 pages

 

Marc m’accompagne à la caisse avec « deux rééditions qu’il faut absolument avoir, deux opuscules incontournables... »

Notre besoin de consolation est impossible à rassasier de Stig Dagerman , Actes Sud 6 € (je l'ai déjà je l'offrirai)

Lettre sur le pouvoir d’écrire de Claude-Edmonde Magny, Préface de George Semprun, Climats 8€

Je pense que vous devriez trouver votre bonheur dans leurs choix…