Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voie d'accès
commentaires

Le dernier voyage du Lancastria dans Le Perche

13 Mars 2018, 12:15pm

Publié par Sybille de Bollardière

Un bel article d'Emilie Jouvin paru dans "Le Perche" sur Le dernier voyage du Lancastria et l'atelier d'écriture...

Photo prise dans la Galerie Rouges en Verts devant une toile de Si-eds van Strobos

Voir les commentaires

commentaires

Soleils de mars

7 Mars 2018, 20:15pm

Publié par Sybille de Bollardière

Soleils de mars
Soleils de mars

Saint Lunaire ce soir, un chemin de soleil et de vent pour annoncer les saisons à venir. Liberté sous contrôle entre un muret de béton et quelques barbelés. Le soir sent déjà le pin, les embruns l'hiver recule, la nuit aussi. Demain une journée d'écriture et qu'importe le temps, la lumière de mars est là. 

Voir les commentaires

commentaires

Lecture d'hiver

25 Février 2018, 20:46pm

Publié par Sybille de Bollardière

Les lisières rousses au soleil levant et devant elles, le fouillis buissonnant et jaune de cette fin d'hiver. Je n'ai jamais aimé attendre mais les saisons sont lentes, les livres trop courts et je rampe vers l'ailleurs en grinçant des dents.

Commencer le dernier roman de Paul Auster, étaler sur la table son énormité convoitée pour y puiser sa propre légende. Un livre trop gros pour voyager d'ailleurs je me contente de l'hiver ici ou plus à l'ouest quand le devoir m'appelle. 4321 n'ira ni aux Caraïbes ni en Thaïlande et devra se contenter de la nappe à carreaux rouge et vert, des miettes de pain, de la trousse baillant bouche ouverte sur les stylos, bille, crayons prêts à dégainer pour m'accompagner dans mes guerres intestines.

Lire est une aventure, une passion lente qui durera autant que l’attente et l'hiver  qui reprend vigueur. Entre deux allers-retour à l'ouest où la mer n'est plus que de mémoire, ici ou là, je tiendrai...

"Car il y a tant de choses que je n'ose vous dire
Tant de choses que vous ne me laisseriez pas dire
Ayez pitié de moi.."
Apollinaire, Calligrammes

Voir les commentaires

commentaires

Livres d'hiver

21 Janvier 2018, 18:16pm

Publié par Sybille de Bollardière

La prière : "Je contemple et cette contemplation me fait mal. Je ne pourrai jamais rien demander à Dieu puisque je ne sais pas parler Sa langue."

L'oubli : " Chaque soir il y avait un spectacle, parfois deux. L'oubli creusait alors ses caves profondes. Avec le temps nous les transportâmes en Israël.

Histoire d'une vie, Prix Médicis étranger 2004
Aharon Appenfeld 
Traduit de l'hébreu par Valérie Zenatti
A lire aussi : Les eaux tumultueuses, même traductrice
 
et en poésie :
 
"Après la pluie, nous marchions main dans la main
dans les jardins bosselés de l'enfance
Au milieu des fleurs écrasées et des eaux vieilles et sales.
Pourtant les promenades main dan la main 
ne se racontent pas."
 
Comme un bal de fantômes
Eric Poindron
Et les saisons bleues de Wang Wei, poète et peintre.
Texte français de Patrick Carré -  Phébus
 
"Regard fixe à l'abandon -
Dissipe un instant ma peine.
L'herbe bleue salue l'eau limpide,
Les nuages blancs dérivent aux crêtes de turquoise."
 
Et n'hésitez pas à visiter : La Passagère -Edition pour découvrir ses derniers articles, les textes de l'atelier d'écriture
 

Voir les commentaires