Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voie d'accès
commentaires

A pierre fendre

23 Janvier 2013, 11:14am

Publié par Sybille de Bollardiere

Et la neige dans la vallée... 3435

Photo Sde B  2012 

 

Il gèle à pierre fendre

Je n’ai jamais autant aimé l’hiver

il me faudrait l’éternité ici

et tous ceux que j’ai aimé jadis,

 perdu, noyés dans les regrets

ou seulement disparus

 

Le temps d’aujourd’hui compte ses absents

ceux qui m’aimaient quand je n’étais qu’enfant

rêvant d’ici et d’ailleurs, avec eux plus tard, maintenant

Oui, l’éternité me l’offrirait

et je les imagine heureux un moment

un peu perdus souvent

et finalement déçus parce que je suis devenue

 

C’est ainsi, le temps se défait de nous

de nos vœux de plus tard, de maison, de feux, d’hiver

quand c’est maintenant et qu’ils ne sont plus là

dans ce bel aujourd’hui où seule, je pense aussi

à ceux qui grandissent et se passeront de mes rêves

et de l’hiver ici où je les aurais attendus

 

Mais bon, il neige

alors toi qui me lis, prends soin de toi, de l’hiver à ta porte

de ce feu que je devine et du temps qui nous reste

l’éternité n’est pas de bon augure

 

18 janvier 2013

Voir les commentaires

commentaires

Jour de neige

20 Janvier 2013, 17:38pm

Publié par Sybille de Bollardiere

Voir les commentaires

commentaires

Le mauvais livre

20 Janvier 2013, 09:06am

Publié par Sybille de Bollardiere

20-janvier-2013.jpg

Ce n’est pas un roman, c’est un coup de cœur superficiel pour le titre, l’auteur et puis j’avais aimé le précédent pour l’écriture, sa légèreté érudite qui me donnait l’impression « d’en être », l’envie de lire mais d’écrire aussi. Dans la librairie bondée de Montparnasse (Payot), j’ai parcouru la quatrième de couverture rapidement, trop rapidement. Déjà je ne le lisais plus, j’achetais l’auteur et puis il fallait vite règler l'affaire en raison du monde et du mars que j’avais déjà dans la main et qui n’attendrait pas lui.

Dans le train, j’ai commencé à lire une page au hasard entre Versailles et Rambouillet et je me suis dit que j’étais tombée au mauvais endroit. Ce devait être un livre à lire à tête reposée comme tout ce qui est intelligent. Je l’ai ouvert hier soir après une journée d’écriture et de neige ;  une page puis péniblement une dizaine et là, je me suis dit qu’il fallait que je fasse un effort que j’aille au moins jusqu’à trente, mais quel purge !  C’est pédant, érudit et superficiel pour ne pas dire un peu bâclé. C’est insupportable et je me sens stupide.

Je me reproche toujours un mauvais livre, c’est comme une gueule de bois. Cet auteur va me manquer et il faudra le remplacer… Oui c’est sans espoir, je ne me le pardonnerai pas.

Bien sûr, ni titre, ni nom. Je n’ai jamais été critique littéraire et je ne le serai jamais. J’aime trop les livres et leurs auteurs pour trahir même ceux qui m’ont déçue.

Photo S de B 20 janvier 2013

Voir les commentaires

commentaires

Retour

18 Janvier 2013, 10:16am

Publié par Sybille de Bollardiere

brume-d-automne-b-w.jpg

DR

 

Sillons de glace dans la plaine

Et l’écorchure bleue du ciel sous la griffe des lisières

Un feu près des voies pour les hommes qui ont froid

 

Il avance sous le reflet métallique du ciel

Entre des futaies de noisetiers, les feuilles froissées

Et les herbes rousses

Le rail

 

 

Voir les commentaires