Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voie d'accès
commentaires

Jours d'automne dans le Perche

6 Novembre 2012, 20:21pm

Publié par Sybille de Bollardiere

Le-Perche-8265-copie-1.jpg

Le matin il fait encore frais, il a plu toute la nuit et les sources jaillissent  au pied des lisières, alors on marche dans leurs secrets sur des prairies gorgées d’eau avec pour seul témoin le vol d’un busard sous le soleil blanc de novembre. Plus tard on longe d’autres rives, des bras de rivières qui courent dans les champs, des haies en désordre où les restes d'été nous offrent quelques mures dans la lumière oblique de l’après-midi.

Tout est plus lent, plus ramassé, l’envie de dire aussi, comme si le temps qui s’avance, cette ombre qui gagne, c’était enfin le silence-gardien. 

Le-Perche-8278.jpg

Le-Perche-8280.jpg

Voir les commentaires

commentaires

ElleSonparis, vingt chansons pour Paris

27 Octobre 2012, 17:39pm

Publié par Sybille de Bollardiere

CameraZOOM-20121027150228746.jpg

CameraZOOM-20121027145843430-copie-1.jpg

telechargement.jpg

Vingt chansons  pour rêver de Paris, y revenir au fil des saisons et des images de ce beau livre. Vingt chansons pour une balade d’exception :  quai de Valmy, l’Opéra, La grande roue, Bonne nouvelle, Italie ou Montparnasse en passant par Bastille,  Saint Germain des prés ou la rue Charlot... Natacha Régnier, Marie-Amélie Seigner, Vahina Giocante, Hanna Schygulla, Agnès Jaoui, Charlotte Rampling, Juliette Gréco et Anna Mouglalis, Adrienne Pauly,Elisa Tovati, Irène Jacob, Zaza Fournier, Elsa Zylberstein,Elisa Sednaoui, Laura Smet, Jane Birkin, Dominique Blanc,Maria de Medeiros, Romane Bohringer et  Zoé Félix chantent les 20 arrondissements de Paris sur des paroles écrites par Nicolas Boualami et mises en musique par David Linx, Alex Beaupain, La Grande Sophie, ou Alain Chamfort. Les illustrations sont de Pierre-Elie Ferran.

family 

ElleSonParis

Livre coffret avec 2 CD

Préface Yves Simon

Textes des chansons Nicolas Boulami

Illustrations Pierre-Elie Ferran

Editions de La Martinière

32 €

 

Voir les commentaires

commentaires

Un jour au Louvre

22 Octobre 2012, 08:30am

Publié par Sybille de Bollardiere

 CameraZOOM-20121015125437396.jpg

CameraZOOM-20121015125521096.jpg

Photos S.deB.

Philippe Pot (1428 - 1493), chevalier de la Toison d’or, Grand sénéchal de Bourgogne. Musée du Louvre

 

L’infinie douceur de la pierre aussi étrange que la beauté de ces nuits où les étoiles vous rapprochent dangereusement du ciel. L’illusion de marcher dans un temps partagé... C’est si rare d’éprouver cela qu’il est vain de le rechercher, illusoire de le provoquer même si chacun de nos voyages du plus lointain à la simple marche est souvent tendu vers ce but. Ressentir ça encore une fois, être écrasé de sa propre présence du simple fait de regarder ce qui vous dépasse ; s’avouer vaincu et triomphant, enfin parvenu là où le silence vibre de beauté, ou plus exactement d’évidence. 

CameraZOOM-20121015125034544.jpg

 Photo S.deB.

 

Gisant de Blanche de Champagne (Détail) Cuivre sur bois, 1306. Musée du Louvre.

 

"Quand nous sommes jeunes, nous possédons l’âme du voyageur. Le soleil de Ptolémée nous fusille lentement. C’est pourquoi deux éclairs au lieu d’un sont nécessaires si la nuit glisse en nous son signet"

René Char, le Crépuscule est vent du large

Voir les commentaires

commentaires

Pourquoi pas Karaganda ?

9 Octobre 2012, 09:16am

Publié par Sybille de Bollardiere

60616669.jpg

Photo Google earth "Tommy" août 2006

L’hémisphère nord. Voila, c’est certainement ça et peut-être même que l’ambiance délétère actuelle n’est dûe qu’à ce détail géographique aggravé  par notre latitude exacte, 48° pour Paris et guère mieux pour moi, épinglée de surcroit par le méridien de Greenwich.

Comment vit-on ailleurs  au plus près  du 50 ème parallèle ?  De Vancouver à Komsomolsk (Une ville située sur la rive gauche du fleuve Amour, sur le chemin de fer Baïkal Amour Magistral, à 348 km au nord de Khabarovsk, pour être précise) Nous sommes plus au nord que Vladivostok, Oulan Bator ou Québec, sur la ligne qui va de Winnipeg à Karaganda… Je ne sais pourquoi ce matin, mais j’ai envie de m’arrêter à Karaganda. Peut-être parce que l’automne vient de s’installer et que je n’ai pas encore trouvé le bon rythme pour le prochain roman. Je tâtonne, griffonne et vitupère alors qu' en écriture comme en amour le seul remède c'est la fuite... Pourquoi pas Karaganda ? Cette ville, c’est juste un cauchemar construit en 1934 au cœur des steppes du Kazakhstan, un goulag plat comme le dos de la main avec des records météorologiques qui vous sidèrerait un Laurent Romejko :  -42,9 °C en décembre 1938 et + 40,2 °C août 2002. Sinon pour le tout venant : 137 jours de neige par an, 17 jours de blizzards et 3 tempêtes de sable annuelles. Nul doute que les « normales saisonnières » ne doivent pas être beaucoup plus clémentes.

Brutalement interpellée par cette ville inconnue au bout du 50 ème parallèle, je me demande quels sont les problèmes de leur rentrée à eux, les Karagandais. Ont-ils des terroristes nés karagandais ? Une crise économique ?Une rentrée littéraire ? A y regarder de plus près, ils l’ont eu leur événement littéraire, mais il y a bien longtemps: Alexandre Soljenitsyne, vécut en exil à Karaganda de 1953 à 1956. A part lui et quelques athlètes gonflés aux stéroïdes, ils ont eu aussi un président : Akhmad Kadyrov, président de la République de Tchétchénie de juin 2003 à octobre 2004, est né le 23 août 1951 à Karaganda. Et tiens, étrange : Aslan Maskhadov, l'un des leaders du mouvement séparatiste tchétchène, est né le 21 septembre 1951 à Chakaï, dans l'oblys de Karaganda… C’est pourtant une bonne année 51…

Côté patrimoine, sur Wikipédia on annonce : La Cathédrale Notre-Dame-de-Fatima de Karaganda, achevée en 2012, la Mosquée, l’Eglise orthodoxe et c’est tout... Ils restent quelques usines de charbon désafectées, de beaux bâtiments de l’ère soviétique, et surement cette nostalgie particulière que l’on ne rencontre qu’à l’Est. Ils ne vont pas être gênés par les écrivains et les touristes à Karaganda et c’est peut-être dommage. Au fond, je devrais en parler à Yoshka, ça pourrait nous motiver pour l'écriture…

Au-delà de Karaganda… Le kazakhstan :  http://aboutkazakhstan.com/blog/category/photos/page/4/


Voir les commentaires