Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
Voie d'accès

À: "Malcom." Objet: Caractères Date: vendredi 23 mai 2003 22:29 Malcom, Vieux garçon ! Mais tu l'aimes bien ce mot ! Moi je découvre un monde nouveau, totalement inconnu avec cependant quelques..." href="http://www.sybilledebollardiere.com/pages/LOrange_de_Mars_27_Reproches_II-877333.html"> L'Orange de Mars 27 - Reproches II

, 14:12pm


 

De: "Savannah." <.Savannah@hotmail.fr>

À: "Malcom." <Malcom.@hotmail.fr>

Objet: Caractères

Date: vendredi 23 mai 2003 22:29

 

Malcom,

 

Vieux garçon ! Mais tu l'aimes bien ce mot ! Moi je découvre un monde nouveau, totalement inconnu avec cependant quelques réminiscences familiales ou plutôt provinciales qui me font sourire la plupart du temps.

 

Sauf hier soir, et pardon d'en reparler mais je crois que ce n'est pas inutile. Plus qu'irritée ou attristée, je me suis sentie "étrangère" gênée d'être là, boulimique de mon porc aigre-doux pour en finir. Au plus vite ! Je ne sais quoi dans tes yeux m'en a retenue, le sentiment intime qu'il y avait, au delà des apparences du moment, quelque chose de commun, de partagé entre nous.

 

Ce sentiment angoissant de différence et d'éloignement, l'effet "zoom négatif" qui vient se superposer à l'image de l'autre tel qu'il est, je le connais bien-sûr, mais le redoute comme un ennemi intime, pourvoyeur de désordre et d'orages en toutes saisons. Mon histoire est trop longue pour que je puisse jouer les ingénues, il me semble parfois tout connaître de l'amour et ne plus vouloir rien y découvrir. Non rien, si ce n'est justement ce que j'ai cru possible pour l'avoir effleuré.

 

Ce soir, bien sûr que j'entends tes mots et devine ton regard, mais je ne suis pas remise, ce ne sont pas tes propos ou tes silences contraints d'hier qui en sont responsables, non, c'est ce que la soirée a fait surgir de moi qui me trouble et m'attriste, l'ennemi est toujours intérieur.

 

Au bureau on m'a confirmé que tes fleurs étaient bien traitées, je m'en veux énormément de ne pas avoir été là pour les accueillir et les rapporter ici. Mentalement je t'offre un bouquet pour demain (les coquelicots étaient superbes ce matin sur la route de N***)

 

Je t'embrasse tendrement

 

Savannah

 

De: "Savannah." <.Savannah@hotmail.fr>

À: "Malcom." <Malcom.@hotmail.fr>

Objet: Pour le murmure d'un ruisseau

Date: dimanche 25 mai 2003 09:15

 

Bonjour Malcom,

 

Petit matin gris-dehors, bleu-pâle-dedans.pas si matin que cela puis qu'il est déjà neuf heures !

Dans un désordre tendre et familial nous avons partagé corn-flakes, café, petit-suisse et cinéma japonais.

Je m'éclipse le temps de venir prendre quelques nouvelles ou plutôt de t'écrire tout simplement, le dialogue en boucle étant interrompu  par la trêve du dimanche.

Le soleil me manque un peu ce matin, j'aurais aimé partager avec toi une ballade sur les hauteurs de R*** et goûter une brise d'ouest, quelques bouquets de fleurs, le murmure d'un ruisseau.

 

Je t'embrasse tendrement

A toi, Savannah

 

 

De: "Malcom." <Malcom.@hotmail.fr>

À: "Savannah." <.Savannah@hotmail.fr>

Objet: in a doggy mood

Date: lundi 26 mai 2003 08:38

 

Savannah,

 

Humeur de dogue. Début de semaine sur les chapeaux de roues, en espérant que ce cher Albert tiendra ses engagements. Oui, j'ai la tête orageuse et la langue perfide, le stress ne me réussit pas plus qu'à quiconque.

 

Je t'embrasse

 

Malcom