Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voie d'accès

Articles avec #album photos

commentaires

Album - Kerala

7 Mars 2012, 13:31pm

de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala
de Thekkady à Varkala

de Thekkady à Varkala

Voir les commentaires

commentaires

Album - Gangaikondecholapuram, Darasuram et Tanjore

6 Mars 2012, 18:18pm

Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud
Les plus beaux temples de l'Inde du sud

Les plus beaux temples de l'Inde du sud

Voir les commentaires

commentaires

Les maisons de Pondichéry

28 Février 2012, 12:26pm

Publié par Sybille de Bollardiere

inde 006

Pondy 26 028

Les-maisons-de-Pondichery 3924

Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue de Suffren ou encore rue de La Bourdonnais et même rue Perumal ou encore rue Manukula où les maisons sont plus modestes. J’ai sillonné les rues depuis dix jours, fascinée par ces façades colorées et l’explosion des bougainvilliers mais aucune ne rivalise avec le bleu-vert somptueux de la baie du Bengale le long de l’avenue Goubert... 

Voici le reste de l'album les maisons de Pondichéry


Voir les commentaires

commentaires

Album - Les-maisons-de-Pondichery

28 Février 2012, 12:24pm

Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue
Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue

Qu’elles soient restaurées, abandonnées, tamoules ou européennes les maisons de « la ville blanche », l’ancien quartier français, sont là pour nous faire rêver. On s’installerait bien pour quelques mois d’hiver rue Romain Rolland, rue

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>