Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voie d'accès

chroniques

commentaires

Vent et pluie à Sifnos - Journal de Grèce

15 Juin 2021, 15:43pm

Publié par Sybille de Bollardière

Baie de Chrysopigi et le port de Faros
Baie de Chrysopigi et le port de Faros
Baie de Chrysopigi et le port de Faros

Baie de Chrysopigi et le port de Faros

Vent et pluie à Sifnos - Journal de Grèce
Vent et pluie à Sifnos - Journal de Grèce
Vent et pluie à Sifnos - Journal de Grèce
Vent et pluie à Sifnos - Journal de Grèce

Mardi 15 juin 2021,

Ce que je ressens de cette île affleure sous le paysage. En bleu et blanc de saison, fardée offerte et détournée de ses chemins, Sifnos n'est qu'une carte postale pour des Ulysses bohêmes. Une autre réalité l'habite, une chair sèche et jaune à l'abri des murets de pierre qui lacèrent le paysage des collines. Dès que l'on quitte le bleu marine des criques, tout n'est plus que fracas dans ce décor où les hommes d'un autre temps ont gémi sur leur bêche ou leur pioche. D'où je le tiens ? Du silence recueilli  dans  dans le froissement des roseaux, du cri des corbeaux qui survolent inlassablement cette île austère que ni les demeures luxueuses, ni les églises fraîchement blanchies n'ont le pouvoir de démentir.

Le secret des pierres c'est de n'en pas être un justement. Après la pluie, je regarde chaque ancienne terrasse autrefois cultivée, sous le somptueux gris d'un soir d'orage comme une pierre tombale. 

Ici plus qu'ailleurs je prends conscience de notre capacité d'illusion. Sifnos n'est pas un paradis mais une terre de mémoire, un sanctuaire offert aux éléments. Le gris lui va bien… A moi aussi.  Je prépare le prochain thème de l'atelier d'écriture en ligne, ce sera l'île…

Voir les commentaires

commentaires

Chrysopigi, Sifnos

13 Juin 2021, 13:37pm

Publié par Sybille de Bollardière

Chrysopigi, Sifnos
Chrysopigi, SifnosChrysopigi, Sifnos
Chrysopigi, SifnosChrysopigi, Sifnos
Chrysopigi, SifnosChrysopigi, Sifnos

12 juin 2021

Le vent est tombé. Derrière la haie sèche des roseaux, les cris d'une troupe de canards sous un ciel de corbeaux.  Devant moi, des murs de pierres plates dressés au fil des chemins poussiéreux gardent quelques moutons. Frissonnement sec du feuillage vert olive. Je marche vers la mer, vers le bleu et sa couronne de nuage. Le temps est lourd, un orage plane au-dessus des Cyclades mais il s'écarte et passe au loin vers Antiparos. Ici les dieux choisissent avec précision et une certaine délectation la position de leurs temples ou de leurs églises mais aussi celle des nuages... Au pied du monastère, la mer a pris des couleurs d'azur métallisé.

 

Voir les commentaires

commentaires

Apollonia, Sifnos

13 Juin 2021, 13:20pm

Publié par Sybille de Bollardière

Sifnos, Chrysopigi, 11 juin 2021

Le vent, les vignes dont les pampres vert tendre dansent sur le paysage assoiffé. J'écris devant la fenêtre. Après une soirée à Apollonia, la capitale et en fait seul vrai bourg de l'île, j'ai réalisé ce qui fait le succès de ces rochers. Leur charme tient essentiellement à ces villages aux ruelles aveuglantes de blancheur ou chaque pas vous conduit vers un pan de mer. Une mer encadrée entre des maisons cubes auxquelles on accède par de longues marche de marbre. Restaurants installés sur la chaussée où l'on fête la fin d'un confinement très strict avec les premiers touristes. Les masques tombent et les boutiques regorgent de merveilles pour l'été à venir : vêtements multicolores, poteries, bijoux. L'ambiance est bon enfant on évoque timidement encore les fêtes à venir.

Apollonia, Sifnos
Apollonia, SifnosApollonia, Sifnos
Apollonia, SifnosApollonia, Sifnos
Apollonia, SifnosApollonia, Sifnos

Voir les commentaires

commentaires

D'Athènes à Sifnos

13 Juin 2021, 13:01pm

Publié par Sybille de Bollardière

D'Athènes à Sifnos
D'Athènes à Sifnos D'Athènes à Sifnos
D'Athènes à Sifnos D'Athènes à Sifnos
D'Athènes à Sifnos
D'Athènes à Sifnos D'Athènes à Sifnos
D'Athènes à Sifnos D'Athènes à Sifnos

Sifnos 10 juin 2021

Nous débarquons, littéralement vomis par le ferry qui nous largue voitures et passager, sur un quai brulant. Sifnos comme Sérifos sa voisine, m'apparaît comme un caillou sur la mer Egée, une île qui pourrait aussi bien s'appeler éolienne. Et très vite, après une courte traversée de l'île, nous voici à Chrysopigi, une baie enchassée de collines sèches dont je ne compte pas trop bouger. 

A quoi bon le nier, je suis déçue par le paysage aride, les jardins abandonnés, la poussière des chemins. Sur les collines en terrasses, maigres arbustes et tout au long des routes, des poteaux électriques piqués dans la paille rousses des  bas côtés et pourtant, nous ne sommes qu'en juin.

Et puis soudain, au bout du jardin, une plaie incroyablement bleue : la mer, le ciel. Très vite aveuglée, je ne sais plus. Comme à chaque voyage ce que je suis venue chercher se dérobe et m'invite ailleurs.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>