Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Voie d'accès

Articles avec #dossiers de presse

commentaires

Les Mauvais sentiments, avis des lecteurs

30 Janvier 2017, 10:01am

Publié par Sybille de Bollardière

Les Mauvais sentiments, La Passagère 18 €Irène est une jeune fille perdue, paumée. Étrangère dans sa famille, différente de ses sœurs car elle n’est pas la fille de leur père, elle se réfugie en pension, « le seul lieu à la mesure de [sa] peine ». Le pensionnat est l’occasion de découvrir l’amitié, et avec elle de nouvelles façons de voir le monde. Quant aux parenthèses des vacances, elles sont des fenêtres grand ouvertes sur l’amour…

L’irruption de la mort dans sa vie délivre Irène de l’angoisse de la perte tout en laissant place à un horizon de points d’interrogation. Irène est une grande amoureuse, une passionnée, qui ne comprend pas sa mère et sa sœur, qui elles voient les hommes comme des chances à saisir.

Les années passent et Irène renonce à son talent en devenant la muse d’un peintre marié. Mais à force, n’est-ce pas à sa vie qu’elle est en train de renoncer ?

Les mauvais sentiments est un délicieux portrait de femme, dont les parcours est aussi la peinture d’une, de plusieurs époques. D’une écriture ample et empreinte de mélancolie, Sybille de Bollardière nous entraîne de France en Italie en mettant en scène la difficile construction d’une enfant dans l’ombre d’une mère perverse et bien trop présente. Le voyage est captivant… Et si détester un être nous liait plus certainement à lui encore que de l’aimer ?

Sophie Adriansen A lire aussi sur Sophielit :

L’avis des lecteurs :

Les mauvais sentiments est un délicieux portrait de femme, dont les parcours est aussi la peinture d’une, de plusieurs époques. D’une écriture ample et empreinte de mélancolie, Sybille de Bollardière nous entraîne de France en Italie en mettant en scène la difficile construction d’une enfant dans l’ombre d’une mère perverse et bien trop présente. Le voyage est captivant… Et si détester un être nous liait plus certainement à lui encore que de l’aimer ?

Sophie Adriansen, blogueuse

 

j'ai beaucoup, beaucoup aimé Les Mauvais Sentiments. Cette époque, ces lieux, ces sentiments, cette manière de vivre sont tellement vrais et l'auteur les rend si présents. J'ai rencontré Alice j'ai aimé sa folle insouciance.

Bruno Der sur Amazon

 

Une saga psychologique pleine de rebondissements ! Après avoir lu ce livre, j'ai pensé: chapeau ! Il manquait un maillon entre "Les Liaisons Dangereuses" et "Bonjour Tristesse", l'auteur a réussi. Ce récit à la première personne fait vivre devant nos yeux des personnages séduisants et attachants. La mère, la fille ... et pas mal d'hommes. D'ailleurs leurs sentiments sont-ils réellement mauvais? Je dirais plutôt vrais et intenses ... donc stupéfiants. L'écriture est simple et agréable. Quelques jolies tournures. Je conseille ce livre à ceux qui aiment les romans psychologiques dans lesquels "l'eau de rose" est remplacée par un élixir pimenté.

Emmanuel Read

 

Bouleversant et attachant !Oui, j'ai trouvé ce livre bouleversant et attachant parce que plein d'humanité et d'authenticité. L'écriture est élégante, subtile et poétique. Le lire est un moment privilégié que je conseille fortement.

Pascale G.

 

Voir les commentaires

commentaires

La Presse pour Une femme d'argile

27 Septembre 2011, 09:16am

Publié par Sybille de Bollardiere

La Presse pour Une femme d'argile

 

L'Est Républicain

Dimanche 25 septembre 2011

 

Livres, soleil et dédicaces. Rituel des rencontres entre les écrivains et le public venu en masse au  10 ème Salon des Mots Doubs 

Scan10001.JPG       

296840_241756579210245_100001277140679_804425_1118507398_n.jpg

      Photo JM Nzikou

Scan10002-copie-1.JPG

Scan10003.JPG

ouest france 1juin 2011

 

LE PERCHE 26 MAI 2011

Le Perche 26 mai 2011

 

BSC NEWS MAI 2011

BSC NEWS 05 2011BRUNE MAI JUIN 2011

 

BRUNE-MAI-JUIN-2011.jpg

 

Ouest France 24 avril 2011

 

Ouest France avril2011

Voir les commentaires

commentaires

Le Prix Rive Gauche à L'Auberge de Venise...

6 Juillet 2011, 00:23am

Publié par Sybille de Bollardiere

prix-rive-gauche-1.jpg

Prix-rive-gauche-2.jpg

 

Les jurés du Prix Rive Gauche à Paris (dont je fais partie) se sont réunis le 1 juillet 2011 à l'Auberge de Venise pour remettre le prix 2011 à Grégoire Delacourt pour son très beau roman :

 "L'écrivain de la famille" chez Lattès, un livre à emporter pour ses vacances (avec "Une femme d'argile" bien sûr ;)

Vous trouverez ici l'album photo de la soirée avec tous les membres du jury: auteurs, journalistes, chroniqueurs... L'album du prix Rive Gauche


Voir les commentaires

commentaires

Romans et dossiers de presse

31 Octobre 2007, 21:32pm

Publié par Sybille de Bollardière

Voir les commentaires

commentaires

"Le défaut des origines" roman, Ramsay 2004

25 Septembre 2007, 20:04pm

Publié par Sybille de Bollardiere

roman, Ramsay 2004 - Prix La Fayette

roman, Ramsay 2004 - Prix La Fayette

 "Le défaut des origines" roman, Ramsay 2004

Le Figaro littéraire 28 août 2004

 

 

Figaro Littéraire 2004

Le nouvel observateur 

Nouvel Obs

L'Alsace

Ouest France

Les Mots doux

Les Mots Doubs 2004  Michel Quint, Sybille de Bollardière et Jacques Gary

 

Têtu

Têtu

Côté femmes

 

Loire

Ouest France

OuesOuest France

Demeures et Châteaux

Voir les commentaires