Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voie d'accès

Articles avec #poulpitude et autres tourments

commentaires

Yoshka

24 Octobre 2008, 19:19pm

Publié par Sybille de Bollardière

Chambre de Yoshka

 

 

 

Lettre à Yoshka,

 

Cela fait déjà quelques jours mais je le sens bien, entre tes quatre murs tu te cherches une maladie comme on cherche la couleur de son futur tableau, une maladie symphonie pour enterrer l’amour perdu, une maladie pour en finir et que je t’écrive ta fin et la mienne enlacées. De notre amitié passionnelle tu fais un tombeau.

 

Alors j’invoque des dieux fatigués qui ne comprennent pas pourquoi je viens les réveiller, moi qui ne crois plus aux miracles, j’invoque des fées au bord du périphérique pour un ami qui les braconne dans des motels de banlieue.

 

Je t’avais promis la gloire et l’amour ou l’amour et la gloire comme tu veux, je promets beaucoup, tu le sais et je tiens un peu tout de même… Alors relève toi sinon je te coucherai sur une page blanche et tu peux craindre le pire, ton silence est mort. Crois moi, il est des linceuls que craignent même les agonisants. Je t’attends ! On avait dit « écrire » il n’y a rien à espérer dans les antichambres blanches et moites où le désir s’essoufle.

 

Dehors il ya des combats, des femmes, du vin et des pages ou s’enrouler ivres de mots pour une éternité. Qu’en dis tu ?

Voir les commentaires

commentaires

Le retour de Yoshka

24 Octobre 2008, 19:17pm

Publié par Sybille de Bollardière

Neuvième jour d’octobre et de folie ordinaire. Nous sommes des orangs-outangs sans poil avec une crise sur les bras dont je refuse de parler.

 

D’autant que j’ai un autre problème : mon ami Yoshka est guéri mais cela ne veut pas dire du tout qu’il aille mieux, loin de là !

 

Encore une fois j’ai agi sans discernement. C’était après la mort de mon chat. J’étais tellement bouleversée qu’il me parut inimaginable de remplacer Chopin enfin, celui à qui je donnais du « Monsieur du Chat ». Une amie désolée de me voir dans cet état me conseilla de prendre un chien ou à défaut un ami. Un ami ? lui ai-je demandé sans vraiment comprendre…

 

- Bien sûr, un ami, un garçon quoi, enfin ajouta-t’elle en me regardant… Plutôt un homme en rapport d’âge… Comme je me montrai sceptique sur l’intérêt d’un tel investissement affectif elle persista :

- Tu verras, ça te fera beaucoup de bien, c’est une vraie compagnie ! Et puis vous pourrez parler, et même écrire ensemble pourquoi pas ?

 

C’est à la suite de cela que je rencontrai Yoshka. Mais passés les premiers jours, je dus me faire à l’idée qu’il ne remplacerait pas du tout Chopin. Monsieur du Chat avait une grâce féline toute naturelle, un tact, une finesse inégalable. Alors que Yoshka est touchant c’est vrai et même intelligent, mais désordre, en retard, équivoque, archaïque, maladroit et puis fragile…

 

Voilà bien le problème… Yoshka est fragile !  Il a des peines de cœurs qui le poursuivent et cela lui mine le foie… (Ah n’allez pas faire des jeux de mots !)

En plus de cela, on vient de lui administrer un traitement de cheval que même un chat ne supporterait pas. Il est guéri oui, mais dans quel état !

 

C’est d’ailleurs ce que j’ai dit au médecin de garde en allant le récupérer :

- Et moi qui espérais qu’un ami de mon âge ça me ferait de l’usage… Maintenant c’est sûr, avec ce que vous lui avez fait, il va marcher beaucoup moins bien qu’avant ! 

Voir les commentaires

<< < 10 11 12 13 14 15 16