Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Voie d'accès

Bio et bibliographie 2021

27 Février 2019, 16:07pm

Publié par Sybille de Bollardière

 

Sybille de Bollardière

Auteure de romans et de poèmes, Sybille a passé son enfance et son adolescence entre Paris, la Bretagne et le Loir et Cher. Femme d’affaires, consultante, elle a vécu plusieurs années au Congo près de Brazzaville puis dans la région parisienne. Elle habite aujourd’hui en Normandie, dans le Perche où elle organise et anime un atelier et des stages d'écriture. Membre de la S.G.D.L. et de la S.A.D.N., Société des auteurs de Normandie, elle participe également à des ouvrages collectifs.

 

 

 

Les livres :

L'AMOUR EN ZONE INONDABLE

La Passagère octobre 2018

236 pages 16 €  ISBN : 9791091145176

Qui pousse Blanche, auteure en panne d’inspiration, à reprendre le chemin de l’écriture ? L’insaisissable Yoskha, fin lettré et amateur de femmes ?  Martin l’intrigant médecin au passé trouble ? Ou encore Julien, 20 ans, un simple d’esprit, qui sème des cailloux blancs sur la route à suivre vers la clé de tous les mystères ? La mécanique implacable du récit nous conduit dans des retranchements rarement explorés. L’écriture sensible et parfaitement maîtrisée s’attache à chaque personnage et fait de l’amour en zone inondable un véritable thriller psychologique, aussi haletant qu’émouvant.

Lire un extrait de l'amour en zone inondable

 

LES MAUVAIS SENTIMENTS

La Passagère 2016
360 p. 18€ ISBN 9791091145077

Des années 60 aux années 90, entre la région parisienne, la Normandie et Trieste, un secret et deux femmes entre passion et ressentiment.

Dans ce roman à la belle écriture sensible, Sybille de Bollardière décrit avec une grande justesse la complexité des sentiments et des relations d’Irène et de sa mère la mystérieuse Alice, mais aussi la quête de liberté d'une femme indépendante à la personnalité attachante. Pour Irène ce qui compte « c’est de pouvoir déplacer sa vie et de se laisser emporter par elle… » Dans un rythme haletant, Sybille de Bollardière nous emmène entre l’aventure d’Irène et le secret d’Alice, à la manière d’un thriller jusqu’à la dernière page.

Lire un Extrait : les mauvais sentiments

 

UNE FEMME D’ARGILE

L’Editeur 2011 - Nouvelle Edition

Suivie des Poèmes du Djoué

La Passagère 2017

ISBN 9791091145121 426p. 18€

Pour suivre l’homme qu’elle vient d’épouser, Julia quitte les bords de Loire où elle a grandi et part s’installer au Congo. Emerveillée par ce pays qu’elle n’imagine plus quitter, la jeune femme rencontre Garrett, un biologiste irlandais mélomane tendre et bienveillant, mais aussi Philéo, un homme contemplatif et tolérant, avec qui elle partage l’amour de la terre et du fleuve. Dans ce roman où souffle un vent de liberté, l’écriture volontairement lente comme les méandres du fleuve et sa connaissance intime de  de l’Afrique, permettent à l’auteur de rendre au plus juste les odeurs, les couleurs et les paysages. L’histoire intime de l’héroïne mêlée aux bouleversements politiques que connaît alors le continent africain font de ce livre un grand roman initiatique.

« Passionnant d’un bout à l’autre… » Hervé Bertho , Ouest France

Lire un Extrait une femme d'argile

 

LE DEFAUT DES ORIGINES

Ramsay 2005 – Prix Lafayette

Nouvelle édition La Passagère 2017 256 p. 17€  

Nouvelle Edition ISBN 9791091145114

A quarante-cinq ans, par peur d’être quitté, Henri se sépare de son compagnon Tom, trop jeune pour lui. Il continue à se punir en se faisant licencier de l’entreprise de stylisme qu’il a créée avec sa sœur Marina.

Anéanti, il décide de se retirer dans la maison de famille près de Saint Malo. Henri y renoue avec un passé tissé par une mère, Francesca, pleine de fantaisie créatrice, et un père violent, incapable d’affronter la vérité de ses enfants rebelles. Dans ce roman, Sybille de Bollardière campe avec maîtrise un quadragénaire inquiet et lucide, partagé entre son attachement à sa tribu familiale et ses amours gays. Dans les boîtes du Marais, les villégiatures tunisiennes où les bars bretons hantés par de faux aventuriers, le ton est toujours juste, aigu, sensible, entre le tableau de mœurs parfois cruel et l’émotion d’une histoire familiale souvent violente.

« Un roman de rage et de langueur à la fois… » O. Dubois, Le Figaro

Si vous ne trouvez pas un livre chez votre libraire... lien