Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sybille de Bollardière

jour et nuit (images)

commentaires

Désormais, poème

18 Octobre 2022, 11:34am

Publié par Sybille de Bollardière

Désormais, poème

Désormais

Vaincu, désarmé et désormais le poème
Après l’étreinte des fièvres, la digne plainte du silence
Je me souviens… Mais comment justement ne plus me souvenir
Ne plus compter les mois, les années, les semaines, les cafés, les maisons
Les vagues et les saisons
Avec un spray de brume sur le paysage, apprendre le vide
Face aux fenêtres rouges de la nuit
Oublier l’ombre et la lumière, fermer les paupières
Juste une prière pour ne pas pleurer
Il me reste à découvrir des enfers insoupçonnés

Le poème est cet écho qui me traverse et me ramène là où je dois être.
 
18 octobre 2022

Voir les commentaires

commentaires

Transfert, poème

10 Octobre 2022, 08:51am

Publié par Sybille de Bollardière

C’est l’heure où la nuit récolte sa dîme
Le jour essoré délivre ses mots
Un cri les épingle entre deux nuages
Pour le transfert d’âme 
 
9 octobre 2022 23 heures 30

Voir les commentaires

commentaires

La vallée, poème

7 Octobre 2022, 08:54am

Publié par Sybille de Bollardière

La vallée 

Devant moi ces photos d’octobre d’il y a trois ans

Un autre monde, un autre temps, c’était avant
Comme aujourd’hui un bleu transparent sur un décor aveugle et sourd
Un paysage beau et indifférent qui ne perçoit rien de l’avenir
Ou ne veut rien dire de la menace qui plane
Comment cette vallée que j’aime tant n’a-t-elle rien vu de ce qui me guettait 
Comment le ciel peut-il être aussi bleu avant tant de larmes
La nature n’a-t-elle aucun attachement pour celui qui l’a quittée
Aujourd’hui, comme il y a trois ans
La vallée sous un bleu indécent saisie dans l’immobilité
Indifférente à ce qui s’annonce
L’oubli, notre dernière demeure

Voir les commentaires

commentaires

Ce soir, poème

3 Octobre 2022, 09:21am

Publié par Sybille de Bollardière

Ce soir, poème
Ce soir, poème
Ce soir, poème
Ce soir
Ce soir sur la route
Comme une écorchure dans le matelas des nuages
L’émail bleu du ciel, entre deux averses
Ou l’illusion au couchant d’un printemps
Qui se serait trompé d’adresse

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>