Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Sybille de Bollardière

poesie

commentaires

Désormais, poème

18 Octobre 2022, 11:34am

Publié par Sybille de Bollardière

Désormais, poème

Désormais

Vaincu, désarmé et désormais le poème
Après l’étreinte des fièvres, la digne plainte du silence
Je me souviens… Mais comment justement ne plus me souvenir
Ne plus compter les mois, les années, les semaines, les cafés, les maisons
Les vagues et les saisons
Avec un spray de brume sur le paysage, apprendre le vide
Face aux fenêtres rouges de la nuit
Oublier l’ombre et la lumière, fermer les paupières
Juste une prière pour ne pas pleurer
Il me reste à découvrir des enfers insoupçonnés

Le poème est cet écho qui me traverse et me ramène là où je dois être.
 
18 octobre 2022

Voir les commentaires

commentaires

Périphérie, poème

16 Octobre 2022, 10:15am

Publié par Sybille de Bollardière

Périphérie, poème
Un ultime trois-mâts surgi du fond des brumes
Se pavane pour moi sur un rectangle vert
Et les oiseaux d'argent qu'on regarde à l'envers
Ont frémi sur la vague en des frissons de plumes
Jean Violette

Périphérie

S’en tenir à la périphérie des villes et des êtres
Fuir et se priver de ce qui aurait pu se dire ou se faire
Rester à distance
Graviteur d’infortune, choisir cet écart nécessaire
Comme un navire s’éloigne de la terre un soir de tempête
« Tirer des bords » tout en convoitant l’objet délaissé
Le cœur à atteindre, à renverser, dévaliser
S’astreindre à l’exil par ruse ou par sagesse
Pour cet indispensable changement de point de vue
De plus loin ou d’ailleurs la ville est différente
L’autre aussi
Aucun centre n’est le même quand on s’en éloigne
L’attraction s’épuise et, de chemins de traverse
En lisières au couchant
On se retrouve ici, poète au cœur de rien
Au chevet de tout
 
Il y a matière à réflexion.
 

Voir les commentaires

commentaires

Certitude, poème

11 Octobre 2022, 15:37pm

Publié par Sybille de Bollardière

Le Chesnay

Le Chesnay

Certitude

La fin des années cinquante, une maison de meulière 
 
Dans l'ordinaire des banlieues
Derrière les persiennes entrebâillées
Mes siestes d'enfant dans la poussière de soleil
Quelques notes de piano, cavalcade dans l’escalier
Avant de rejoindre le désordre familial
Portes ouvertes sur le jardin
Sous les pommiers, une pluie de pétales
Un bonheur d’après-guerre au parfum de lessive et d'herbes folles
Pages blanches, mes premiers mots en capitales
Je serai écrivain !

Voir les commentaires

commentaires

Transfert, poème

10 Octobre 2022, 08:51am

Publié par Sybille de Bollardière

C’est l’heure où la nuit récolte sa dîme
Le jour essoré délivre ses mots
Un cri les épingle entre deux nuages
Pour le transfert d’âme 
 
9 octobre 2022 23 heures 30

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>